Marron

marronpied.jpg"Je ne suis pas Mme Pepperpotte...(elle a une cuillère!)"

Pourquoi elle ? Je connaissais Yumeiro patissiere pour avoir vu le groupe de Japan Expo 2010 mais je n'ai eu la curiosité de regarder que 2 ans plus tard. C'est à propos d'une école de pâtisserie japonaise (Académie Sainte Marie) où une nouvelle, Ichigo, constate que certains élèves (dont elle) reçoivent l'aide des « Fées de la pâtisserie » .

yumeiro-patissiere-1.jpg

Ichigo et les trois garçons de son groupe d'étude ont pour fées Vanilla, Chocolat, Caramel et Café (oui,les noms sont en français dans le texte). Mais l'aspect d'aucune des quatre ne m'attirait.

 

rsfsixvfjjnkbig-1.jpg

C'est sur les bouilles de Honey et Marron que j'ai craqué. Honey est la fée du miel et aussi de Mari Tennouji, la présidente surdouée des élèves.

 

2988429821-1-3-rzwbxjw2-1.jpg

Marron est celle de Miya (ou Ojou-sama), la fille pourrie gâtée d'un industriel et totalement hystérique.

2988430373-1-3-yik78x4q-1.jpg

Donc je n'apprécie l'humaine d'aucune des deux, qu'elles soient une Mary Sue impénétrable ou une hyperactive dont le rire m'a fissuré les tympans. Comme Miya, Marron est censée être une vraie petite peste mais se comporte en réalité avec bien plus de bon sens. De plus, où trouver le tissu rayé de Honey ? Bref, j'ai penché pour Marron.

 

Fabrication : Oui, si vous la reconnaissez : je n'ai pas fait la robe, qui vient de Bodyline (la L310 version brun). En fait, le défilé dans une librairie me semblait tout simple (le règlement s'est avéré en réalité aussi complexe qu'à l'accoutumée et il y en avait du monde ) donc je souhaitais faire un « placard » ou quasi. A l'arrivée la robe était trop courte, l'ajout d'un volant en coton ocre tombait donc à pic. C'est plus court que les robes des autres fées mais c'est déjà le cas sur Marron. J'ai aussi repeint en noir le camée dont une partie du fond était blanche.

J'ai cousu un tablier à volants dans du coton blanc puis réalisé le noeud avec un ruban marron, ayant un petit ruban d'organdi blanc collé au bord (car on voit bien que les bords sont translucides dans l'anime) le tout attaché à une barette. J'ai aussi fixé au velcro des manchettes de coton. Ses chaussures semblent bicolores, pas vraiment le genre de choses très à la mode depuis 60 ans. (ou ailleurs qu'au bowling) J'ai repeint le bout de chaussures montantes en cuir brun, et passé des rubans jaunes en guise de lacets.

L'ocre particulier de ses cheveux est difficile à débusquer et ebay m'a envoyé un curieux mélange de roux et de noir dans la perruque(?) ; le tout avec des bas noirs Claire's. Les ailes avaient des armatures en cintres comme Clochette mais quatre ont suffi cette fois. J'ai enfilé des vieux mis bas dessus et les ai peints en blanc. Le centre était fixé comme précédemment , caché sous du coton blanc et des bretelles ocres étaient cousues aux ailes pour les enfiler (impossible d'utiliser la méthode Clochette, ce n'est pas échancré derrière la robe).

Les fées ont des ustensiles en guise de baguettes magiques, presque toujours des cuillères, sauf la pince à frire de la fée Maïs, la cuillère à miel d'Honey et la fourchette de Chocolat. Or Marron a aussi une fourchette (tempérement piquant?). J'ai découpé la fourche et le médaillon dans du carton épais puis collé sur le blason une couronne en carton, des reliefs en papier mâché, trois perles faisant la forme du nœud et un demi œuf en plexiglas (pratique à trouver à Pâques) peint en rose (c'est bleu pour les fées mâles). J'ai aussi peint le « M » (de Marie) avec un pinceau fin puis peint en doré la fourche et le blason ainsi que le manche à balai où je les ai collés. Le tout avec des lentilles ambres et des faux cils bien sûr.

Occasion: Defilé Glénat (21 avril 2012)

Jour J : J'avais eu l'idée d'emporter un mont blanc, une barquette aux marrons  achetés aux halles toutes proches juste avant , un tube de crème de marrons (ce n'était pas la saison des marrons glacés) et suis passée sur scène avec sur I want candies. Par contre je n'ai pas remarqué mon tablier posé à deux mètres de mon sac en partant et je ne l'avais pas sur place.

De plus je n'avais pas fait de défilé dans un centre commercial avant mais le déconseille car on passe la plupart du temps à faire le poireau dans les couloirs et à aller là où on vous dit de prendre la pose (les vestiaires sont fermés à clé pour empêcher tout départ prématuré).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site