Kayura

 

 

 

 

Pourquoi elle ?: J'aime bien la série les Samouraïs de l'Eternel, mais elle est peu connue . J'ai décidé d'en faire un perso féminin , mais le seul valable était cette guerrière, une de mes rares "méchantes" ( quoiqu'elle est hypnotisée).

Fabrication:

Le costume était un pantalon avec de la doublure de rideau verte ( ne le faites pas , c'est trop transparent ! Mais j'avais un combiné blanc dessous), les épées étaient des branches de saule peintes avec les poignées en papier mâché sur armature de fil de fer, les armes de jet étaient aussi du papier mâché avec des plumes, il y avait des lacets dorés sur les poignées  les pompons étaient en fil à coudre et la plaque en carton peint fixée sur un collier wallisien en paille tressée, la queue de cheval, même si ça se voit pas , tenait avec un lacet en cuir rouge, les gants étaient taillés dans un vieux drap, les genouillères étaient en papier mâché peint (attachées avec des bouts de drap peint), ainsi que les éléments d'armure attachées avec du raphia en plastique, la perruque est noire et pas bleue puisque je m'en souvenais comme étant brune, et si j'avais tout ce fond de teint sur les sourcils, c'est parce que les siens sont rasés en partie . J'avais aussi des bottes empruntées à ma soeur.

Occasion : Japan Touch 2005

Jour J:

" C'est un carton ! " a dit Archangel de "Génération manga" (radio campus Clermont Ferrand). Il m'avait aussi apporté son Craor (le tigre blanc dans la série) en peluche. J'avais une photo d'elle dans la poche car on m'a souvent demandé qui j'étais ( je passe celui qui a cru que je sortais de Soulcalibur  ) sauf un membre du staff qui m'a directement appelée Kayura .

  A l'heure de passer sur scène, la présentatrice s'est trompée dans mon nom et la musique d'ambiance s'est coupée. (ambiance  en effet pour un premier passage en scène)   Enfin le soir, en m'asseyant dans le tram, j'ai  remarqué l'absence de mes épées ( les brochettes ou les fourchettes comme on les a appelées toute la journée  ) : elles étaient tombées en route sans que je m'en aperçoive !  Il y a des mômes qui doivent bien s'amuser avec en ce moment ....Le soir j'avais les pieds en compote  ( ces bottes de ma soeur n'avaient pas de talons mais des tours) et elles s'abîmaient (mortes peu après d'ailleurs) .

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site