Ashe Reine

 

sans-titre-1-22.jpg

 

Pourquoi elle?

Je n'ai pas joué à League of Legends, mais Last Fantasy et le Hamster Masqué l'ont fait souvent et voulaient faire un groupe pour Japan Expo; j'ai cherché parmi des personnages féminins tels que Sivir ou Ashe, cette dernière est le plus souvent en mini robe d'archère et capuche, mais il y a beaucoup de variantes de couleurs (cheveux et vêtements) et de costumes, ( Freljord Ashe, Sherwood Ashe, Woad Ashe, Amethyst Ashe ….)

 

 

 

 

elle est presque toujours court vêtue...Sauf en habit de reine.

queen-ashe.png

Comme c'est une reine d'un pays froid ça a emporté ma décision.

 

 

Fabrication: Le skin « queen » est difficile à voir dans le jeu à cause de la petitesse de l'avatar, et j'ai dû trouver un screenshot de près. Il y a aussi des artworks mais ils existent en deux versions, l'une étant un relookage plus récent. J'ai globalement suivi le premier design.

 

queen-ashe-skin.jpg

reine-ashe.jpg

 

Le haut du costume est d'après le patron Simplicity 1773 costumes historique :

 

 

en coton outremer. Le haut bleu comportait une manche évasée supplémentaire à droite, par dessus la manche d'origine qui est à revers. Ce haut semble ouvert sur une chemise blanche , mais j'ai simplement cousu une bande de satin blanc derrière l'ouverture de devant du haut bleu, et bordé le haut de la partie blanche avec de la dentelle.

 

J'ai enfoncé des oeuillets de part d'autre et enfilé un lacet doré dans les trous. J'ai aussi fixé un ruban doré le long des bords et des côtés des manches. Les autres ornements sont des galons cousus en arabesques .

La jupe ne semblait ni droite, ni large au point de nécessiter une crinoline. J'ai trouvé sur e-bay un jupon prévu pour être porté sur une tournure à l'origine. Porté seul il avait le volume nécessaire. La jupe s'arrête aux chevilles, mais est prolongée par un volant traînant à terre (j'ai dû beaucoup le raccourcir pour ne pas que tout le monde le piétine cependant) qui est gris sur certains visuels et bleu sur d'autre. J'ai choisi la seconde option et dû ajouter un volant blanc au jupon pour qu'il traîne aussi. Les arabesques du bas étaient sur le même principe que le haut, je les ai réhaussées avec des pastilles de verre marine.

 

La sur-jupe était en coton blanc souligné du ruban doré et cousue en haut à la partie bleue, sauf à droite sur le devant où elle tenait avec un velcro pour avoir accès à la fermeture de la jupe bleue faite de crochets.

Les parties d'armure étaient faites de tapis de sol et de créamousse; dans le cas de l'arc les deux parties du haut et du bas étaient collées de part et d'autre d'un bâton qui était la partie centrale d'un sceptre en plastique trouvé en farces et attrapes, une fois la couronne de l'extrémité retirée. J'ai ajouté les reliefs en créamousse et les contours des joyaux en corde à linge à la colle chaude, puis passé l'ensemble au Dip étanche. J'ai peint l'arc à la bombe argentée et les reliefs dorés ont été faits à la Tulip.

L'ensemble avait une patine faite à l'acrylique noire, qui doit être essuyée avec un chiffon avant d'être sèche. Les gemmes collées ensuite avaient étaient trouvées à Loisirs et création pour les plus petites, et faites à partir de boules de Noël en plexiglas pour les plus grosses. J'ai coupé à la pince les anneaux de chacune puis peint chaque moitié à la peinture vitrail turquoise. Un élastique fin était passé dans des trous à chaque extrémité. La protection du bras gauche était découpée dans du tapis de sol et les reliefs réalisés à la corde à linge plastifiée. L'ensemble était peint en argenté, patiné, puis j'ai collé un velcro sous la protection de la main et un autre était cousu sur une mitaine noire. Le reste de la protection du bras tenait avec des élastiques.

La seconde version artwork montrait la sur-jupe blanche retenue avec une cordelette, mais je préférais la première : une pièce d'armure qui entoure la jupe. Elle est faite de tapis de sol avec des reliefs de corde à linge. Je l'ai peinte en doré avec une patine marron puis passé un lacet doré  dans des trous à l'arrière. La couronne était faite des mêmes matériaux avec des gemmes en plastique bleu, puis percée pour y passer des épingles à cheveux.

Les flèches étaient des morceaux de bambou creux peints en bleu, avec des plumes blanches collées à une extrémité et des pointes en cellulo épais de l'autre (elles sont censées être en glace). L'effet lumineux était obtenu par des bâtons disco blancs à tordre avant de les insérer dans le bambou.

Le carquois était un rectangle de skaï marron plié, cousu aux bords, puis retourné et bordé d'un ruban doré. J'ai percé deux trous puis passé dedans les deux mousquetons de la courroie d'un sac à main.

Le collier était fait de perles de bois peintes en doré puis passées sur trois rangs en fil de laiton et réunis par un fermoir. J'ai commandé sur e-bay une perruque bleu-gris, celles dans les tons turquoises avaient une tendance prononcée à être fluo.

Occasion:  Japan Expo 2013 (samedi/dimanche) Japan touch 2013 (dimanche)

Jour J: Je n'avais encore jamais rien tenté de populaire à ce point, et on voit tout de suite la différence: j'ai expérimenté le fait d'être photographiée toutes les dix secondes en moyenne ce qui allonge par deux les temps de déplacement.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site