Cendrillon (live)

 

 

Sans titre 1

 

 

Pourquoi elle?

Cendrillon est ma préférée parmi les princesses les plus anciennes et le film live est une réussite. En outre j' avais une idée de mise en scène avec une robe qui se métamorphose comme celle-ci, et elle était plus pratique que la version du dessin animé pour cela.

 

Fabrication:

D'après les 18 costumiers du film qui y ont passé 500 heures, 245 mètres de tissu et 10 000 cristaux Swarovski ont été nécessaires, mais comme il existe neuf versions de cette robe j'ai divisé ces chiffres par neuf (27 mètres de tissu, 55 heures et 1100 strass chaque même si j'ai lu quelque part que ce serait bien 10 000 cristaux par robe...O_O)

La base était une jupe de satin duchesse bleu sur une crinoline et un jupon et un des faux-cul d'Eva Friedel derrière.

Elle est indépendante du corset et a un élastique passé dans la taille pour raisons scéniques.

Sur un corset victorien, j'ai cousu trois épaisseurs, le satin, de l'organza bleu, et du violet. Une seconde sous jupe de tissu irisé violet a été cousue par dessus la jupe bleue, puis de l'organza bleu cousu plissé. Les manches étaient faites d'élastiques sur laquelle on coud une bande de satin, puis d'organza froissé.

Et c'est à ce stade que j'ai appris l'annulation du concours où je comptais la présenter, le seul autre possible, Lyon Hanabi, tombait un mois plus tôt et ni les strass ni les papillons prévus ne sont arrivés à temps, j'ai dû acheter les premiers en magasin et fabriquer les autres à base de matériaux fragiles (papier et emballage cristal, notamment), et ils ne sont pas assez nombreux. En outre, les strass sont collés directement sur l'organza bleu mais je suis certaine qu'il y a une quatrième couche d'organza violet, sauf que je n'avais plus le temps d'attendre une livraison de ce dernier. Mais sinon je n'aurais eu qu'Elsa version couronnement à porter, et il faisait 35 ce jour-là...) D'autres strass sont collés sur la perruque, les manches et le décolleté.

Mais la perruque était là à temps: j'ai enroulé deux longues mèches fixées à la colle chaude sur le dessus de la tête et rabattu la frange sur le côté avec de la colle en spray. J'ai dû aussi couper une mèche longue derrière et créer de quoi couvrir les tempes, souvent visibles avec une coiffure relevée.

 

Les souliers de verre du film étaient faits de cristal taillé irisé Swarovski, (quand ils n'étaient pas en images de synthèse) et même des chaussures en vinyle transparent n'auraient pas eu cet effet (et pas question d'avoir des talons si hauts bien sûr...).  J'ai acheté une paire d'escarpins argentés et ai collé du papier cristal irisé par dessus, (le froissement étant pour l'effet facettes) puis deux petits papillons en métal et strass qui viennent d'un produit officiel, une parure de petite fille où ils ornaient une paire de peignes. Le papillon qui servait de pendentif au collier de cette parure est collé au centre du décolleté de la robe.

J'ai plus tard refait les papillons en ajourant les ailes de modèles en plastique, puis en collant du papier cristal et des strass. après quoi, j'ai rajouté la couche d'organza violet (sous celle de bleu, qui doit rester la plus visible). 

 

Occasion: Lyon Hanabi (30 août 2015)/Photoshot (août 2016)

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site