Leela

 

 

Pourquoi elle?

J'aime encore plus Futurama que les Simpsons (je sais, ce n'est pas courant), fantaisiste à souhait, et Leela en particulier, une bourrine à nulle autre pareille (puisque seule de son espèce) .Ajoutez à ça l'hilarant looser qu'est Fry et ils sont une de mes paires préférées. Alors que j'évoquais sur CFF mes envies de duo, Naboo a dit qu'elle aurait souhaité faire Fry, son clone en chromosomes XY question flemme paraît il. N'ayant rien de prévu pour la nocturne du samedi d'Epita, on l'a programmé à ce moment là.

Fabrication:

Est ce bien la peine de s'étendre sur son costume. Un débardeur, deux cyclistes noirs l'un sur l'autre (le moins usé était hélas trop court), car son pantalon est moulant et sans braguette. Et oui les bottes sont grises mais je n'en avais que des noires, alors j'ai inversé les couleurs. Les attaches en tapis de sol étaient passées au latex gris; puis j'ai collé des bandes de tissu derrière. Après, j'ai passé des épingles à nourrice dans le tissu et les ai épinglées aux bottes pour ne pas les abîmer.

La seule complication c'est le bracelet, d'abord.(elle l'appelle son "machin au poignet"). C'est une bande de tapis de sol, (et les boutons des disques en tapis) peinte en gris et évidée au centre. J'ai collé un carton bleu dessous et l'ai enduit de colle chaude pour figurer la vitre. Le tout tenait avec des bandes de scratch.

L'oeuil était la difficulté principale. Les autres cosplayeuses  le figuraient soit par du maquillage, soit par du carton , voire du latex. Mais dans tous les cas, il est assez énorme pour cacher les vrais yeux (donc deux fois plus gros que le vrai). Et beaucoup aussi respectaient le design d'origine au point de figurer l'iris d'un point au marqueur.

Dans le monde réel, je trouvais ça bof. L'unique moyen pour continuer à voir où je mettais les pieds était de mettre l'oeil entre mes deux yeux. Du coup il était plus haut que large comme dans les mangas; j'ai aussi imité le design de ces derniers et fait un iris large lui aussi, peint sur un support en pâte fimo blanche. J'avais même collé de vieux faux cils en haut. Pour le support il fallait un tissu de la teinte de la peau, je me suis servie d'une jambe de collant filé troué au briquet à l'emplacement des yeux.

 

Dommage qu'aucune coiffure haute ne tient sur une perruque, du coup la queue de cheval est basse sur la perruque violette venue d'ebay, avec deux (plus visible) chouchous noirs claire's. Quant au pistolet néo rétro, je trouvais pas de flingue à eau et avait un de ceux de Lara Croft.

 

Plus tard, j'ai constaté qu'une de mes robes du soir (violette) était presque identique à celle qu'elle porte à l'opéra dans la dernier épisode (enfin, celui de la saison 4, du moins...). "Devil hands are idol playing" ("La main du diable dans la culotte du zouave" en français).

Il ne manquait que les deux trous faits par trucages; et j'avais un photoshot supplémentaire.

Occasion:

Epita 2010 (nocturne, samedi)/photoshot juin 2010

Jour J:

Naboo (avec ma veste polaire Quechua ) avait suggéré un débarquement sur "Power of love" (BO de Retour vers le Futur) bonne idée car Fry aussi a voyagé dans le temps. On enchaînait sur "Embrasse moi idiot" de Bill Baxter .

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site