La Magicienne

La Magicienne (Le Donjon de Naheulbeuk)

 

 41562798_p

 

" Salut ! *tousse* "

Pourquoi elle?

J'ai entendu le Donjon pour la première fois en 2003, sur un DVD Les dossiers du manga (les épisodes où le Voleur meurt, au moins j'ai pas eu de mauvaises surprises). D'habitude je suis pas saga mp3 pour deux sous (j'ai pas accroché au Survivaure ou à Reflets d'acides, juste à la version WOW de Funglisoft précurseur de la série Noob). Mais là ça me tuait de rire (genre " Ca vaut toujours mieux que de pas avoir de cervelle!"). Plus tard, je suis tombée sur les BD, et enfin sur l'intégralité du mp3 après avoir eu le haut débit. Depuis je fait partie des lourds qui sont capables de réciter l'intégralité de la saga par coeur.

La Magicienne, au début, à cause de sa voix, j'ai d'abord cru que c'était une vieillarde. Raté: grâce au site internet  on sait qu'elle n'a que 26 ans et que ses études ont altéré sa voix.  Elle est devenue mon personnage préféré, à cause de ma sensibilité aux magots en général (je fais toujours des mages dans les RPG). Mais aussi à cause de pas mal de points communs, notamment à cause du fait d'être tout le temps en train de lire (moi aussi il faudrait une brouette pour mes bouquins!), de parler de choses que personne d'autre comprend ( et menacée de poing sur la gueule ), et d'être nulle en orientation (rappelez vous de Roland fille): à moi aussi les atlas me servent surtout à être perdue en sachant où je suis. La preuve à Japan Expo 2008, je me suis paumée sur le chemin de l'hôtel, avec mes potes Scol et Albérich qui ont rebaptisé le lieu "le chemin de l'oubli".

Fallait faire la magicienne oui, mais: comment? Du temps du mp3, les gens avaient fait des visions personnelles des personnages. Du coup, la BD n' a pas vraiment imposé un canon, et surtout j'aime pas son design; je ne me sentais pas obligée de la suivre.

Fabrication:

De la feignasserie donc: j'ai récupéré des fringues achetées en boutique médiévale voilà longtemps. Une jupe gothique, une chemise médiévale noire, et un corset bleu. A l'époque,  je lui avais ajouté un galon doré et trois perles de chaque côté. Pour pas souffrir le martyre à la JE où on passe son temps à marcher, j'ai mis plutôt que des bottes des chaussons de gymnaste noirs, et aussi mon pendentif celtique "noeud de sidhe". La seule chose concernant son physique dont on soit sûr, à part son chapeau, c'est qu'elle a des "cheveux de feu". Ma perruque rousse (neuve, mais déjà filasse quand je l'ai mise) était indispensable.

La seule chose fabriquée était la baguette, qui reproduit en plus court celle de la BD. (la preuve, avec une de mes jumelles, qui a la même mais en version mate).

n

 

J'avais employé le manche du balai de sorcière en bambou de Chocola. Les reliefs, torsades et corolle de quatre feuilles, étaient en argile. J'ai ensuite tout bombé en argenté. Quant à la boule, c'est une décoration en plastique transparent en forme de goutte, qu'on peut ouvrir en deux. J'ai peint l'intérieur en peinture vitrail vert. Pour l'éclairage, idée du siècle: une lampe balle (qui s'éclaire de couleurs diverses) que j'avais repérée déjà pour ça dans la boutique BD fugue café. Il suffit d'allumer la lampe et de la ranger dans le globe (super quand on connaît rien à l'électronique). L'argile était d'une extrême fragilité, et je compte plus les fois où j'ai dû  réparer les feuilles à la néoprène (avant même de l'emmener).

OccasionJapan expo 2009 (vendredi, dimanche)

Jour J:

Alya s'était proposé à faire l'elfe, avec mes oreilles de Clochette (prêtées aussi à Haute_elfe le dimanche), ma broche celtique et sa jupe verte. Mais elle ne l'a pas gardé longtemps (la colle ça fait mal). Quant à Albérich qui aimait le Barbare, je lui avais fait la reproduction de la soul river, mais il ne l'avait pas le vendredi. C'est avec les grosses épées d'un stand qu'il a fait le barbare improvisé. Et surtout, le dimanche ça tombait bien puisque POC était là....et accessible (l'année précédente, j'avais pas pu l'approcher après deux heures de queue). Alors qu'ici j'ai eu ma photo.^^ Il y avait un petit groupe (en plus de celui monté sur scène, avec la magicienne en robe violette de Tholsadum), avec la magicienne en classique robe rose, avec qui j'ai fait des photos dans une salle au décor de taverne. Moi, avec mon noir et bleu, on pouvait considérer que j'étais la version audio. Mon globe lumineux a fasciné pas mal de gens; jusqu'à un furry renard qui l'a sniffé avec insistance ("comment vous avez fait ça?").

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site